Silvia Santini

1978

Professeure à l'Università della Svizzera italiana (USI), Lugano

"En tant que chercheuse, j’aide au développement de nouvelles technologies et de nouveaux systèmes susceptibles de changer notre société."

Mon parcours

Je suis professeure d’informatique à l’Università della Svizzera italiana (USI) de Lugano. J’enseigne et fais de la recherche principalement dans les domaines de la communication sans fil low-power et de l’informatique mobile.

Ma passion. J’aime beaucoup de choses dans mon métier. En tant qu’enseignante, j’aime m’engager auprès de jeunes étudiant-e-s motivés et leur transmettre ma passion et mes intérêts pour la technologie et les sciences. En tant que chercheuse, j’aide au développement de nouvelles technologies et de nouveaux systèmes susceptibles de changer notre société. J’ai une grande liberté intellectuelle et assez de souplesse pour organiser mon travail, ce qui est difficile à trouver ailleurs. Cette flexibilité est également extrêmement utile lorsqu’il s’agit de concilier une vie de famille avec deux jeunes enfants et un travail exigeant.

Tout au long de ma carrière, j’ai eu la chance de recevoir la bonne offre au bon moment. Néanmoins, arriver au point où j’en suis maintenant n’a pas été toujours facile : j’ai vécu loin de mon partenaire, puis de mon mari pendant huit ans, et je n’ai pas toujours réussi à trouver le bon équilibre entre travail et vie privée.

De nombreuses personnes m’ont soutenue tout au long de ma carrière et je leur en suis très reconnaissante. Si je devais n’en mentionner que deux, ce serait mon mari, qui m’a toujours soutenue et encouragée, et mon directeur de thèse, qui a été le premier à me faire comprendre l’importance de regarder toutes les options disponibles et d’avoir le courage de choisir celle qui me paraissait la plus juste plutôt que celle qui semblait la plus alléchante sur papier.

J’ai eu beaucoup de chance de rencontrer plusieurs personnes qui m’ont conseillée et qui m’ont donné des retours critiques à plusieurs reprises. Je suis également reconnaissante aux institutions pour lesquelles j’ai travaillé, notamment l’ETH Zurich, la Technische Universität (TU) Darmstadt, la TU Dresden et l’actuel USI Lugano. Les environnements accueillants et ouverts d’esprit que j’ai trouvés dans ces lieux m’ont vraiment aidée à évoluer à la fois professionnellement et personnellement.

Un bémol, des obstacles ? La flexibilité dont je bénéficie signifie que je peux travailler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, toute la semaine (week-ends compris) et que mon bureau est partout. Bien que ce soit une excellente opportunité, elle comporte également des inconvénients : les problèmes liés au travail ne peuvent être ignorés et il est du coup difficile de préserver du temps pour soi.

En tant qu’ingénieure électricienne de formation et désormais professeure en informatique, je suis souvent la seule femme dans la salle. Il y a encore trop peu de femmes qui choisissent de faire de l’ingénierie ou de l’informatique. Il est difficile de savoir exactement pourquoi, mais l’un des problèmes est sans doute l’absence de modèles positifs.

Je suis très fière de suivre les succès de mes ancien-ne-s élèves. J’aime particulièrement voir mes doctorant-e-s grandir à la fois personnellement et professionnellement, et les aider à atteindre leurs objectifs est extrêmement gratifiant. Je suis également très fière de mes réalisations en matière de recherche : j’ai contribué à rendre les dispositifs alimentés par batterie capables de communiquer sans fil avec très peu d’énergie, et je construis des assistants personnels mobiles qui permettront aux personnes d’améliorer leur bien-être et leur productivité. Enfin, je suis très fière d’avoir reçu plusieurs prix pour mes compétences en didactique, ce qui me motive à consacrer encore plus de temps à la préparation de mes cours et à l’enseignement.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Other interests beyond work

Besides being interested in technology in general, I am an avid reader – historical novels and biographies are among my favourite genres.

People who inspire you

Marie Curie, for her brilliance in science and her perseverance in life. In addition, I’ve watched The Last Lecture by computer science professor Randy Pausch several times. In his lecture, he talks about the importance of following one’s childhood dreams – and of helping others realize their own.

A book & a film

A Fortune-Teller Told Me (Tiziano Terzani). It’s a marvellous account of the author’s travels and experience as a reporter in the Far East and a touching story about personal growth and change, and Life is Beautiful (Roberto Benigni).

One or more role models

I admire all educators who do their job with dedication and passion and who help raise a new generation of competent and responsible citizens.

An object

Not sure, a notebook maybe (a paper one, though).

A colour

Ochre

A dream

Travelling to space one day.