Anne Tanguy

1973

Directrice de théâtre, Besançon

"Je suis convaincue que chaque individu contribue à la construction de nos sociétés. Je crois en la capacité de l’art à participer à l’émancipation des individus."

Mon parcours

Je suis à la tête de la scène nationale de Besançon depuis 2011. Depuis 20 ans, je travaille à organiser et réussir la rencontre entre l’individu et l’art, en prêtant une attention égale à l’humain et à l’œuvre, à articuler les désirs et les parcours des artistes avec les territoires. Directrice d’équipe, cheffe d’entreprise, j’ai la joie d’exercer un métier multifacette impliquant un investissement humain et professionnel qui allie sensibilité artistique, gestion financière, négociation politique, animation d’équipe et créativité.

Ce qui me passionne. Je suis convaincue que chaque individu contribue à la construction de nos sociétés. Je crois en la capacité de l’art à participer à l’émancipation des individus. C’est pour moi un plaisir d’échanger avec des artistes autour de leurs projets, de sillonner les routes pour découvrir des pièces de théâtres, des spectacles de cirque, des opéras, la dernière création de tel ou telle chorégraphe… de voir fonctionner d’autres modèles que ceux que j’ai mis en place, pour les perfectionner et inventer, construire ceux de demain. Bâtir un lieu de pensée, de recherche et d’innovations en faveur et pour le développement d’une société plus solidaire et plus valorisante pour chacun-e.

Mon parcours. Après mes études de géologie, je me suis intéressée à la géo-architecture, tout en rencontrant des artistes et des œuvres déterminantes qui m’ont fait faire des choix professionnels. J’ai écouté mes désirs et fait confiance en l’avenir. J’ai travaillé dans le monde de la danse avec un «emploi jeune», puis comme chargée de production et de diffusion auprès d’un chorégraphe. J’ai construit mon réseau avec mes «tuteurs», me suis forgée une expérience avant de postuler à la direction d’un théâtre, voici 13 ans. Mes soutiens : les équipes et ma famille.

Un bémol, des obstacles ? Devoir encore et toujours défendre et justifier les budgets de la culture auprès des politiques. Ensuite, la part de femmes directrices de lieux de création (souvent des structures à petits budgets) subventionnés par le ministère de la Culture est de 30 %. Enfin, les 100 plus grandes entreprises culturelles sont, neuf fois sur dix, dirigées par un homme. Dans les établissements publics et les entreprises de l’audiovisuel public, les femmes sont surreprésentées parmi les salarié-e-s les moins bien rémunérées et très sous-représentées parmi les mieux rémunérés. Dans la majorité des domaines, les femmes sont exclues de la consécration artistique. Depuis 1970, seul un film réalisé par une femme a obtenu la Palme d’or. Le livre est l’un des rares secteurs dans lequel les femmes reçoivent des prix, en dépit de jurys très masculins.

J’ai à cœur de développer des projets artistiques en nouant des collaborations avec d’autres structures culturelles. Ainsi la coOpérative, un projet militant au service des populations. Ou encore LaBe23, à l’instar de la route européenne E23 qui connecte Besançon et Lausanne, une passerelle entre Les 2 Scènes et le Théâtre Vidy-Lausanne pour augmenter l’offre et mutualiser moyens, ressources et réseaux, il s’agit d’un projet INTERREG France-Suisse 2014-2020.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Au-delà de votre profession

L’art sous toutes ses formes, l’être humain, la nature et le sport.

Des personnes qui vous inspirent

Marie Curie, je lui dois bien ça, elle m’a sauvé la vie.

Un livre & un film

Narcisse et Goldmund (Hermann Hesse) et Persepolis (Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud).

Un modèle

Étrangement, ce sont des femmes qui ont été des modèles, certaines pour avoir été de grandes artistes alors inconnues, d’autres pour leur militantisme. Toutes m’ont fait très vite prendre conscience que les femmes doivent travailler souvent davantage que les hommes pour agir librement.

Un objet

Un tangram

Une couleur

Le orange, couleur porteuse d’optimisme et d’ouverture d’esprit.

Un rêve

Faire un vol spatial pour regarder la terre depuis l’espace. Et s’il reste assez de carburant, pousser jusqu’à la lune !