Silke Grabherr

1980

Directrice du Centre universitaire romand de médecine légale (CURML), Lausanne et Genève

"Comme directrice, j’exerce une profession intéressante qui permet de rencontrer beaucoup de personnes et de développer des stratégies passionnantes."

Mon parcours

Je suis médecin légiste. Cela signifie que je suis un médecin qui travaille sur mandat de la justice pour examiner des personnes vivantes ou mortes qui sont devenues des victimes ou qui sont suspectées d’avoir commis un crime. Actuellement, je suis la directrice du Centre universitaire romand de médecine légale. Je gère donc un Centre multi-sites avec environ 220 collaborateurs et collaboratrices travaillant dans toute la Suisse romande et exerçant plus de 50 métiers différents, dans 12 unités avec des missions variées.

Ce qui me passionne. Comme médecin légiste, c’est d’essayer de trouver des réponses pour résoudre des crimes. Il s’agit d’un métier très varié et nécessitant beaucoup de spontanéité. Comme directrice, j’exerce une profession intéressante qui permet de rencontrer beaucoup de personnes et de développer des stratégies passionnantes.

Mon parcours. Je suis parvenue à ces fonctions grâce à un travail dur pendant des années et une reconnaissance nationale et internationale par des collègues, suite au développement d’une nouvelle technologie qu’on estimait infaisable jusque-là. Et puis grâce au soutien des collègues et des ami-e-s.

Un bémol, des obstacles ? Non. La plupart des médecins légistes sont des femmes. C’est un métier passionnant mais qui laisse peu de temps pour la vie privée.

Je suis fière du bon développement du Centre depuis trois ans que je le dirige et de la bonne ambiance entre les collaborateurs et collaboratrices. Je suis également fière de l’utilisation croissante de la méthode de l’angiographie post-mortem que j’ai réussi à développer pendant plusieurs années avec mon équipe et qui apporte un atout important à la médecine légale d’aujourd’hui. Mes points forts sont : la ténacité, l’endurance et la passion pour mon métier.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Au-delà de votre profession

Nature, sport, voyages, moments conviviaux entre ami-e-s.

Des personnes qui vous inspirent

Marie-Thérèse d’Autriche et Michael Schumacher.

Un livre & un film

Dracula (Bram Stoker) et Il faut sauver le soldat Ryan (Steven Spielberg).

Un modèle

Arnold Schwarzenegger, il a réussi trois carrières jusqu’au sommet.

Un objet

Une flèche

Une couleur

Le bleu

Un rêve

Ouvrir un restaurant autrichien en Suisse romande.