Rizlan Bernier-Latmani

1972

Professeure à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Lausanne

"Les questions scientifiques sans réponse me motivent. Pourquoi les choses sont-elles comme elles sont ? Quels sont les processus cachés, dans l’attente d’être révélés ?"

Mon parcours

Je suis professeure au laboratoire de microbiologie environnementale de l’EPFL. Mon travail consiste à étudier l’impact des microbes (tels que les bactéries) sur la qualité de l’environnement et la manière de les utiliser dans des applications d’ingénierie pour résoudre des problèmes environnementaux.

Ma passion. Mon travail nécessite un renouvellement constant : les étudiant-e-s et les post-docs vont et viennent, les projets commencent et finissent, les idées émergent et sont concrétisées grâce à la recherche. C’est la nature dynamique et créative de cette profession qui est stimulante.

Les questions scientifiques sans réponse me motivent également. Pourquoi les choses sont-elles comme elles sont ? Quels sont les processus cachés, dans l’attente d’être révélés ?

Mon parcours. Nous sommes peu de femmes dans ce domaine, mais j’ai eu la grande chance d’avoir des mentors et des pairs pour me soutenir. Je ne peux pas identifier un moment ou une personne en particulier. Il s’agit plutôt d’une série de personnes et d’événements qui m’a permis d’arriver là où je suis aujourd’hui.

Au fil des années, j’ai également eu le soutien de doctorantes et doctorants comme moi, de professeurs et superviseurs, de collègues de l’EPFL et, bien sûr, de ma famille. Toutes ces personnes m’ont permis d’aller de l’avant.

Un bémol, des obstacles ? Il faut une gestion minutieuse du temps pour poursuivre une telle carrière et mener une vie de famille (avec deux jeunes enfants). Je n’ai par exemple pas le temps de lire pour le plaisir. J’aimerais passer quelques heures à lire un bon livre et oublier les contraintes de temps.

Les principales difficultés ont été celles que tout le monde (homme ou femme) rencontre dans ce cheminement de carrière. Très tôt, j’ai dû surmonter la difficulté de trouver un financement et l’incertitude associée à une carrière universitaire.

Je suis fière que mon laboratoire ait apporté des contributions utiles à la société et je pense que nous aidons à approfondir nos connaissances sur l’environnement. De plus, je suis très heureuse de pouvoir contribuer au développement de jeunes scientifiques. Enfin, j’aime enseigner aux étudiant-e-s de premier cycle et apprécie les moments où les choses font sens pour eux.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Other interests beyond work

I am interested in so many things, like nature and the environment, biology and biochemistry, geology and Earth’s history, geopolitics, and Greek and Roman history.

People who inspire you

Amelia Earhart and Jerry Brown (Governor of California)

A book

The Shadow of the Sun (Ryszard Kapuściński)

One or more role models

An early role model was Professor Lynn Hildemann at Stanford University. She was the only female professor there while I was doing my PhD. She showed me that it was possible to be an excellent scientist, and supportive and genuinely caring towards people.

A colour

Blue

A dream

A sustainable planet