Leïla Ojjeh

1971

Directrice EPFL Alumni, École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Lausanne

"Pour avancer dans sa carrière, il faut oser se mettre en avant, négocier et développer son réseau. C’est essentiel pour progresser et avoir de l’impact et ça s’apprend !"

Mon parcours

En tant que Directrice EPFL Alumni, je gère une communauté des 30’000 talents diplômé-e-s (= alumni) de l’EPFL afin de leur offrir un réseau exclusif et international, un lien à vie avec leur école et divers services notamment de gestion de carrière. Les tâches sont très diversifiées : avec une équipe de cinq personnes, nous gérons la communication, offrons plus de 180 événements par an, gérons 27 antennes à l’international, des services carrière et un programme de soutien aux startups. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer.

Ce qui me passionne. Créer de la valeur à l’échelle des individus, de l’Ecole et de la société en libérant le potentiel de ce réseau. En effet, au travers de nos activités, nous permettons à des personnes de se rencontrer, à des projets de naître, à l’innovation de se réaliser. Et au quotidien, je travaille sur un campus ultra-stimulant, rencontre des étudiant-e-s, chercheurs et chercheuses et diplômé-e-s avec des parcours passionnants.

Mon parcours. J’ai choisi d’étudier la chimie à l’EPFL car je souhaitais une formation de base solide et une passion. Une fois mon diplôme en poche, je me suis orientée vers le marketing chez l’Oréal. J’ai par la suite complété ma formation par un MBA à l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD), près de Paris, qui m’a fait découvrir la force d’un réseau international.

Enceinte de mon premier enfant, je suis revenue en Suisse, où j’ai rejoint l’entreprise Firmenich en innovation dans le monde fascinant des arômes. A la naissance de mon troisième enfant, j’ai quitté Firmenich et découvert d’autres univers au travers de divers projets. Après un retour dans l’industrie dans le domaine des encres de sécurité, l’opportunité s’est présentée de faire de mon hobby mon job. J’ai pris ce dernier virage et ai rejoint l’EPFL pour gérer la communauté au niveau global.

Au début, mes parents m’ont encouragée à être indépendante et par la suite m’ont beaucoup aidée avec la garde des enfants. Ensuite, certains managers m’ont beaucoup appris et permis de progresser. Les réseaux INSEAD et EPFL ont été aussi très utiles. Mon mari m’a beaucoup soutenue tout au long. Ce n’est pas toujours facile de gérer deux carrières en parallèle et trois enfants. On fait une belle équipe et c’est très important.

Un bémol, des obstacles ? En début de carrière, je n’ai pas senti d’obstacles particuliers. C’est lorsque j’ai eu des enfants que c’est devenu plus compliqué. Les périodes d’absence lors des grossesses, la mobilité internationale plus limitée et la charge d’organisation familiale qui explose font que cette période est plus délicate à gérer. Il faut savoir partager les tâches, déléguer, accepter de ne pas être parfaite tout en donnant aux enfants l’attention dont ils ont besoin pour bien grandir. Par ailleurs, pour avancer dans sa carrière, il faut oser se mettre en avant, négocier et développer son réseau. C’est essentiel pour progresser et avoir de l’impact et ça s’apprend !

Question fierté ! Etant moi-même diplômée de l’EPFL et d’une école de commerce, je comprends les besoins des diplômé-e-s ainsi que l’importance et la force d’un réseau. Par ailleurs, j’utilise mon expérience en marketing pour développer un programme attractif qui donne envie aux alumni de s’engager. Nous avons par exemple mis en place, avec l’équipe, deux projets qui me tiennent à cœur : un programme de mentorat et la Journée Internationale des Femmes, qui donne de la visibilité aux ingénieures.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Au-delà de votre profession

Les voyages, l’innovation, le yoga, l’éducation et le développement personnel.

Des personnes qui vous inspirent

Amy Cuddy et son TED talk «Your Body Language may Shape Who you Are».

Un livre & un film

The Seven Habits of Highly Effective People (Stephen Covey) et Le Seigneur des Anneaux (J. R. R. Tolkien).

Un modèle

Mon père et mon frère, grands bosseurs, ont joué un rôle clé dans mes choix d’études. Ma première Cheffe chez l’Oréal qui pratique le management «bienveillant» m’a montré qu’il était possible de gérer famille et carrière. Une amie proche, qui a quitté une carrière brillante dans la finance pour se lancer dans le coaching où elle excelle. Et les entrepreneurs toujours très inspirants.

Un objet

Un catalyseur de réactions chimiques (ou humaines).

Une couleur

Le bleu

Un rêve

Faire le tour du monde avec mon mari et mes enfants.