Donatella Fioretti

1962

ARCHITECTE ET PROFESSEURE À L’ACADÉMIE D’ARTS, LUGANO ET DÜSSELDORF

" Mon travail est très varié. Je suis en contact avec des personnes très différentes, de la directrice ou du directeur de musée, à l'ingénieur-e civil en passant par l'artisan-e."

Mon parcours

Je suis aujourd’hui professeure titulaire à l’Académie d’Arts de Düsseldorf. J’ai été auparavant professeure de design et construction à la Technische Universität de Berlin. En 1995, Piero Bruno, José Gutierrez Marquez et moi-même avons fondé notre propre bureau à Berlin, Bruno Fioretti Marquez Architekten. Nous avons ouvert une succursale à Lugano en 2009 et sommes actifs dans le monde entier. Nous produisons une gamme étendue et hétérogène allant de projets culturels et administratifs à des bâtiments administratifs ou de logement. La transformation de bâtiments existants, dont certains classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, fait désormais partie des priorités de notre travail.

Ma passion. La relation entre le design, l’enseignement et la recherche a été ma préoccupation principale tout au long de mon parcours académique et professionnel. Mon travail est très varié. Je suis en contact avec des personnes très différentes, de la directrice ou du directeur de musée, à l’ingénieur-e civil en passant par l’artisan-e.

Les architectes sont constamment confrontés à des contraintes économiques, sociales, énergétiques et techniques, sans sacrifier la fonctionnalité et l’originalité. L’architecture doit constamment trouver des compromis entre science, technologie et art.

Je considère l’enseignement comme un échange complexe entre enseignante et étudiant-e-s. Lorsque je vois un lieu ou un projet à travers leurs yeux, ils/elles viennent d’horizons culturels différents, je suis toujours obligée de remettre en question ma propre méthodologie. De même, pour expliquer certains concepts architecturaux de base, je dois constamment redéfinir mes propres connaissances.

Mon parcours. Après avoir obtenu mon diplôme de l’Instituto Universitario di Architetture di Venezia (IUAV), j’ai eu la chance de travailler avec l’architecte suisse Peter Zumthor. Puis, entre 1992 et 1995, je suis devenue cheffe de projet junior dans plusieurs bureaux d’architecture à Berlin.

Dès 1996, j’ai ajouté l’enseignement à mes activités d’architecte. J’ai débuté en donnant des conférences, des séminaires et des cours d’été dans différentes universités d’Europe et d’Amérique. Je suis ensuite devenue assistante de recherche et professeure invitée à la Technische Universität de Berlin. J’ai rencontré sur ma route des enseignant-e-s exceptionnel-le-s, des client-e-s intéressant-e-s, des collègues compétent-e-s, mais les personnes clef sont sans aucun doute mes associés et amis Piero Bruno et José Marquez.

Un bémol, des obstacles ? Parfois, je suis trop perfectionniste.

Avant, il n’y avait pas beaucoup de femmes dans le domaine de l’architecture. Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais quand je regarde mes étudiantes, je suis très optimiste. Dans notre bureau, plusieurs femmes occupent des postes à responsabilités. Si elles ont de jeunes enfants, elles travaillent 80%, voire moins. Elles sont extrêmement efficaces. Les chantiers sont traditionnellement des territoires masculins, comme les universités. Mais comme je l’ai déjà dit, les choses sont en train de changer.

Je suis fière de certains de nos bâtiments et de ma relation avec mes étudiant-e-s. Dans son livre To the lighthouse, Virginia Woolf écrivait à propos d’un tableau : «Beautiful and bright it should be on the surface, feathery and evanescent, one colour melting into another like the colours on a butterfly’s wing, but beneath the fabric must be clamped together with bolts of iron. It was to be a thing you could ruffle with your breath ; and a thing you could not dislodge with a team of horses.» Je pense que cette citation résume magnifiquement ce que j’essaie de faire avec notre travail.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Other interests beyond work

I am a very passionate reader, and I like art, cinema, and theatre. And of course as an Italian, I like to cook ; but unfortunately, I’m not very good at it.

People who inspire you

The architect Lina Bo Bardi and my grandfather.

A book & a film

Symposium (Plato) and Otto e mezzo (Federico Fellini).

One or more role models

Flora Ruchat Roncati, an innovative architect and great teacher at ETH Zurich.

An object that represents you

A beautiful pair of shoes

A colour

Green

A dream

To build something in my home country, Italy.