Albertine Zullo

1967

Illustratrice et dessinatrice, Genève

"Je ne considère pas cette activité comme un métier. Il s’agit pour moi d’un jeu. Un jeu sérieux et essentiel. La rencontre avec les lecteurs et les lectrices et le public en général."

Mon parcours

Je suis illustratrice et dessinatrice. Je fais du dessin de presse, des illustrations d’albums, dont de nombreux albums pour enfants en collaboration avec le poète Germano Zullo. J’ai aussi créé des affiches, collaboré avec le film d’animation, j’ai eu plusieurs expositions. Et j’ai monté un défilé de robes rieuses, étranges et colorées sorties de mon imaginaire et de mes deux livres co-écrits avec Germano Zullo : Grand Couturier Raphaël et Les Robes (La joie de lire). J’enseigne aussi à la Haute école d’art et de design de Genève (HEAD) et j’ai participé à de nombreuses expositions en tant qu’artiste en Suisse et à l’étranger et reçu de nombreux prix. Je suis la première artiste suisse à avoir obtenu la prestigieuse «Pomme d’Or» de Bratislava pour Marta et la bicyclette et le Prix jeunesse et médias en 2009 pour La Rumeur de Venise. Et avec Germano Zullo, le Prix Sorcières pour Les Oiseaux, paru en 2010 et en 2012 le même titre a été sélectionné parmi les 10 meilleurs livres de l’année par la New York Times Book Review. Et on peut découvrir une illustration onirique dans un hôtel de Carouge, une commande réalisée avec 6 autres artistes, chacun-e ayant son étage.

Ce qui me passionne. Je ne considère pas cette activité comme un métier. Il s’agit pour moi d’un jeu. Un jeu sérieux et essentiel. La rencontre avec les lecteurs et les lectrices et le public en général.

Mon parcours. Formée à l’école des arts décoratifs et à l’Ecole supérieure d’art visuel (ESAV), j’ai débuté en 1990 dans la sérigraphie et l’illustration et j’ai ouvert mon atelier de sérigraphie. J’enseigne à la Haute école d’art et de design de Genève depuis 1996. Je coopère souvent avec mon mari écrivain et poète. Nous avons publié ensemble plus de vingt albums de jeunesse aux éditions La Joie de lire, ainsi que des livres érotiques aux éditions Humus. Nous avons également réalisé des films d’animations tels que Le Génie de la boîte de raviolis. En 2016, j’ai exposé dans le cadre d’Art7.

Je ne me suis jamais découragée quand cela pouvait devenir compliqué. J’ai toujours donné la priorité à ce qui venait de moi et non à ma propre personne. Certaines rencontres ont ensuite été déterminantes, notamment celle avec mon mari, l’écrivain Germano Zullo et mon éditrice, Francine Bouchet. Mes appuis : certains profs, une partie de ma famille et surtout Germano Zullo.

Un bémol, des obstacles ? On considère trop l’illustration comme un artisanat. Il n’en est rien. Il s’agit bien d’un art à part entière.

J’essaie simplement d’être la plus sincère possible et je ne me satisfais jamais d’un quelconque acquis. Je continue sans cesse d’interroger et d’explorer mon moyen d’expression.

À la Proust

Cet encart vous est présenté dans sa langue d’origine
Au-delà de votre profession

L’observation

Des personnes qui vous inspirent

La mère de David Hockney dessinée par lui et mon père.

Un livre & un film

Le Comte de Monte-Cristo (Alexandre Dumas) et Chantons sous la pluie ! (Stanley Donen et Gene Kelly).

Un modèle

Jochum Nordström, Saul Steinberg, David Hockney, Gustave Caillebotte, Tim Eitel, Paul Cox, Nick Cave, Marcel Dzama et la haute couture.

Un objet

Un chapeau cloche

Une couleur

Le rouge anglais

Un rêve

Créer ma propre ligne de vêtements.